Have your say about the R4 Zoning By-Law Amendment Proposal

Since January 2016, the City of Ottawa has been reviewing the R4 family of zones. There are several of these types of zones across Rideau-Rockliffe Ward and residents in these areas have noted issues, such as over intensification, excessive bedrooms per unit, and failure to fit within the established community.

Throughout this review, the City engaged stakeholders, including concerned residents, community associations and development industry representatives. Many residents from neighbourhoods, such as New Edinburgh and Overbrook, participated in the review process.

The first discussion paper exploring how to improve these zones was released in November 2016. Public feedback was detailed in an ‘As We Heard It’ document on Nov. 28, 2016. This was followed up with a second discussion paper on March 2, 2017. Feedback on this discussion was released in a document on Sept. 25, 2017. This process has culminated into specific zoning amendments for which the City is seeking public feedback.

Click here to read a summary of the R4 zoning amendment proposal.

Click here to read the City’s proposed R4 zoning amendments.

Comments received will be considered in the evaluation of the proposal. You can provide comments until April 9, 2018 by emailing City Zoning and Interpretations Program Manager David Wise at R4zoning@ottawa.ca.

Next Steps

Following consideration of public comments, the proposed R4 zoning amendment recommendations would be brought to the City’s Planning Committee and Council for approval.

The City is proposing to implement these proposed amendments in two phases.

Phase 1 would include changes that would restrict further development of oversized dwelling units with unreasonably high bedroom counts and amend performance requirements for multi-unit housing, including requirements for waste storage and landscaping.
Phase 2 would include longer term actions intended to address the broader challenge of long-term growth, affordability and housing supply - in particular the need for well-built, well-designed, family-oriented buildings.


Exprimez-vous sur la proposition de modification du zonage R4

Depuis janvier 2016, la Ville d’Ottawa procède à l’examen des zones R4 (zones résidentielles de densité 4). Le quartier Rideau-Rockliffe compte plusieurs de ces zones, et les résidents de ces secteurs ont signalé des problèmes, tels que l’intensification excessive, le nombre exagéré de chambres à coucher par unité et l’incapacité à s’intégrer dans la collectivité établie.

Tout au long de cet examen, la Ville a mobilisé les parties concernées, notamment des résidents, des associations communautaires et des représentants de l’industrie de l’aménagement. De nombreux résidents de quartiers tels que New Edinburgh et Overbrook ont participé au processus d’examen.

Le premier document de travail expliquant les moyens à prendre pour améliorer ces zones a été publié en novembre 2016. Les commentaires du public ont été exposés en détail dans un document intitulé « Ce qui a été dit » publié le 28 novembre 2016. Un deuxième document de travail a été publié le 2 mars 2017. Les commentaires relatifs à ce document ont été publiés dans un document le 25 septembre 2017. Le processus a donné lieu à des modifications de zonage précises pour lesquelles la Ville sollicite l’avis du public.

Cliquez ici pour un résumé de la proposition de modification du zonage R4.

Cliquez ici pour les modifications du zonage R4 proposées par la Ville.

Les commentaires reçus seront pris en considération dans l’examen de la proposition. Vous avez jusqu’au 9 avril 2018 pour faire parvenir vos commentaires par courriel à David Wise, gestionnaire de programme, Unité du zonage et de l’interprétation, à l’adresse R4zoning@ottawa.ca.

Prochaines étapes

À la suite de l’examen des commentaires du public, les recommandations de modification du zonage R4 proposées seront soumises à l’approbation du Comité de l’urbanisme et du Conseil.

La Ville propose d’échelonner la mise en œuvre de ces modifications proposées sur deux étapes.

La première étape comprendrait des changements qui limiteraient l’aménagement d’unités d’habitation surdimensionnées avec un nombre de chambres déraisonnablement élevé et qui modifieraient les exigences de rendement des immeubles d’habitation à logements multiples, y compris les exigences pour le stockage des déchets et l’aménagement paysager.
La phase 2 comprendrait des mesures à plus long terme pour s’attaquer aux enjeux plus généraux que sont la croissance à long terme, l’abordabilité et l’offre de logements — en particulier pour répondre à la demande en immeubles bien conçus, bien construits et axés sur la famille.

Leave a Comment
Laissez un commentaire

Add new comment